Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

Logo

Valorisation du patrimoine d'Arvillard en Savoie

Actions de l'association «   Jeu de piste 2019 «  

Balise 8 Eau delà

Ces fontaines (appelées aussi tampon) étaient alimentées par des tuyaux en plomb branchés sur le réseau souterrain fait de conduites en fonte soudées entre elles au plomb fondu. Elles étaient enterrées sur un des côtés de la route ou du chemin entre 0,80m et 1,20m de profondeur pour éviter le gel et l’écrasement. À chaque intersection il y avait une vanne dont une clé se trouvait à la mairie et une chez le fontainier. La captation de cette eau se situait à Chaboud, lieu situé en forêt au-dessus du Molliet à environ 1000 m d’altitude. Un réservoir (citerne) en maçonnerie enterré situé en haut de La Chaz, rue de la Combe servait de réserve pour la distribution avale. Ces tampons en service dans la commune étaient en fonte et de 2 formes différentes. On en dénombrait 14 dans Arvillard et ses hameaux de La Chaz et du Molliet. A ce jour il n'en reste plus que 2, l'un parallélépipédique à l'entrée du cimetière et celui-ci, cylindrique avec tourniquet. Deux modèles de forme cylindrique, soit l'un avec un tourniquet comme chapeau que l’on devait faire tourner énergiquement pour que l’eau s’écoule, soit l'autre avec un chapeau fixe et une tirette en laiton, sur le côté, que l’on devait pousser ou tirer légèrement. Un modèle était de forme parallélépipédique, le haut en arc de cercle et sur un côté une poignée où il fallait appuyer avec la main un petit coup sec pour que l’eau jaillisse. Ils servaient aussi de bornes incendies. Derrière une trappe située sur le côté ou sur le devant du tampon, il y avait une prise rapide de diamètre environ 7 à 8 cm pour fixer le "course" (tuyau) en cuir de même diamètre et de 6 m de long environ. Á l’entrée de l’hiver le fontainier réglait le débit de ces tampons, afin de laisser un mince filet d’eau s’écouler pour éviter le gel. Cette eau ruisselait dans les cunettes (rigoles) le long des routes et filait dans quelques caniveaux pour se perdre dans la terre.

 

Partager
Partager sur Facebook
Poster sur Twitter
Partager sur LinkedIn
Référencer cette page
Surveiller
Fichiers récents
Voir aussi